ACCUEIL    PRÉSENTATION    LES AUTEURS    RÉCITS    POÈMES
   RECHERCHES    INFORMATIONS    LIENS



BIOGRAPHIE

1770
Naissance de Friedrich von Hardenberg à Oberwiederstedt, le 2 mai.

1783
Nomination du père Heinrich Ulrich Erasmus von Hardenberg au poste de directeur des salines d´Artern.

1784
Novalis a déjà acquis de bonnes connaissances en latin et en grec, il rédige ses premiers poèmes.
Nomination de son père au poste de directeur des salines de Dürrenberg, Kösen et Artern.

1786
La famille achète une maison à Weissenfels et déménage.

1789-90
Ecriture de poèmes influencés par Bürger, traduction de Théocrite, Virgile, Horace et Homère.

1790-91
Etudes de droit à l´université d´Iéna. Fait la connaissance de Schiller et du philosophe kantien Reinhold. Parution d´un poème, Plainte d´un jeune homme, dans la revue de Wieland Neuer Teutscher Merkur.

1791-93
Etudes à l´université de Leipzig. Fait la connaissance de Friedrich Schlegel. Période assez tumultueuse de la vie de Novalis sur un plan sentimental (conflit avec le père, indécision quant à son avenir). Il quitte Leipzig.

1793-94
Etudes à Wittenberg. Passe et réussit son examen d´Etat en droit.

1794-96
Activité de greffier à Tennstedt chez August Coelestin Just. Il fait la connaissance de Sophie von Kühn.
Novalis rencontre Fichte et Hölderlin chez Niethammer. Niethammer : " Nous avons beaucoup parlé de religion et de la révélation, et du fait que la philosophie laisse beaucoup de questions ouvertes. "
Lecture de la Doctrine de la science de Fichte. Ecriture des Etudes de Fichte.
Maladie de Sophie von Kühn.
Novalis étudie la chimie chez Johann Christian Wiegleb à Langensalza.

1796-97
Novalis travaille comme assesseur à la direction des salines à Weissenfels.
Décès de Sophie von Kühn et du frère de Novalis, Erasmus.
Lecture du Wilhelm Meister de Goethe, de Shakespeare, de nouveaux écrits de Fichte et de Schelling.
Vision sur la tombe de Sophie, et découverte sur le chemin de Grüningen du "concept authentique du Moi fichtéen ".
Lectures de Hemsterhuis, Kant et Fichte.
Rédaction des Remarques mêlées (qui deviendront les Grains de pollen).

1797-99
Novalis suit les cours du géologue Werner, et des cours de mathématiques, chimie, physique et d´ " art des mines ". Parution du premier numéro de Athenaeum, contenant quelques "grains de pollen".
Novalis commence à rédiger ses Cahiers de Freiberg et le Brouillon général.
Première rencontre romantique à Dresden en août 1798. Visite de la galerie de peintures.
Lecture de Plotin.
Fiançailles avec Julie von Charpentier.

1799-1801
Novalis reprend ses activités d´assesseur des salines à Weissenfels.
Visite administrative des salines de Dürrenberg, Kösen et Artern.
Novalis fait la connaissance de Tieck.
Ecriture de Chrétienté ou Europe.
Du 11 au 15 novembre 1799, rencontre romantique de Iéna.
Rédaction de Heinrich von Ofterdingen et des Hymnes à la nuit pendant cette période.
Inspection géognostique d´un district de Saxe, à partir de laquelle sera élaborée la première carte de la région en couleurs.
Premières symptômes de la phtisie qui emportera Novalis.
Trois " Hymnes à la nuit " paraissent dans le troisième numéro de Athenäum.
Dernières lectures : Jacob Böhme.
25 mars 1801 : Décès de Novalis.

D´après la biographie établie dans l´édition critique allemande de Novalis, vol.5.

 

 

William Turner, The Lake of Zug, 1843