ACCUEIL    LES AUTEURS    RÉCITS    POÈMES
   RECHERCHES    INFORMATIONS    LIENS

 

 

NOTE SUR UNE CITATION DE NOVALIS PAR CHARLES OLSON
Laurent Margantin

 

 D´après Ralph Maud[1], Charles Olson , le poète américain auteur du grand poème Maximus, aimait citer une phrase de Novalis dont il n´avait pas été possible de retrouver l´origine jusqu´à maintenant : « Qui contrôle le rythme contrôle l´univers » (He who controls rhythm controls the universe). Le poète et traducteur Jean-Paul Auxeméry[2] m´ayant demandé d´où pouvait provenir cette citation, j´ai tout de suite pensé à un fragment de l´Encyclopédie qui diffère de la traduction américaine de Olson mais qui semble-t-il s´y rapporte évidemment : « Toute méthode est rythme. Si on a perdu le rythme du monde – alors on a perdu le monde » (Alle Methode ist Rythmus. Hat man den Rythmus der Welt weg – so hat man auch die Welt weg[3]). Novalis ajoute: „Chaque homme a son rythme individuel“ (Jeder Mensch hat seinen individuellen Rythmus). Olson reprend le fragment de Novalis – lu peut-être dans une traduction anglaise, ou bien dans le texte original – en ajoutant une notion de « contrôle » qui est absente du texte. Selon Auxeméry, cette notion serait une réminiscence du livre de Wiener, Cybernetics. Quoiqu´il en soit, un tel phénomène de citation d´un auteur allemand du dix-huitième siècle par un poète américain du vingtième me confirme dans l´idée que c´est dans le cadre de la Weltliteratur rêvée par Goethe qu´une réelle compréhension des textes et un nouveau développement de l´écriture poétique peuvent avoir lieu !

Tübingen, le 30 juin 2001

Lire la note d´Auxeméry en anglais, parue dans les actes de la société Olson



[1]  What Does Not Change.

[2]  On lui doit Maximus amant du monde chez Ulysse Fin de siècle.

[3]  Fragment que j´ai justement cité dans mon livre Système minéralogique et cosmologie chez Novalis, Paris, L´Harmattan, 1998, p. 252, où on peut trouver les références de la citation dans l´édition critique des œuvres  de Novalis