ACCUEIL    SOMMAIRE    LES AUTEURS    RÉCITS    POÈMES
   RECHERCHES    THEMES    INFORMATIONS    LIENS

 

 

TOUTE UNE MARCHE D´ARDENNES

Serge Paulus

 

Toute une marche d'Ardennes
dans le creux du ventre

D'un froid soleil de février nous suivons l'orée
alors que tout ici n'est que gel,
décrue d'un redoux déjà oublié,
cristal d'aubes de plus en plus précoces
en renouveau d'année
­ bruissement des arbres

Les chemins d'aller pris dans l'attente,
repris oubliés dans la perte du retour,
relancent une mémoire en parcelles,
en impressions, qui est celle de la forêt
­ craquement de feuilles gelées

Nous passons et repassons les rivières;
les étangs se font lacs,
et les reflets du soleil
nous poursuivent de clairières légères
      en sous-bois trempés, osseux, noueux,
et ravivent, giclent comme le printemps,
petits miracles de lumière

Encore l'eau dans les bois,
d'allers en retours retrouvée,
qui nous conduit dans ce silence,
dans l'intense bruit de la forêt ­
­ vers notre silence

Autres poèmes de Serge Paulus sur ce site: Lacustre, L´eau bue..., Estérel