Œuvres ouvertes

Pays inconnu (1)

un voyage en morceaux

Street fighting man pour atterrir ici, piste d’atterrissage comme une route au bout de l’océan – des heures et des heures d’océan. Le voyage, plaisir moderne, disent-ils : avancer à mille kilomètres à l’heure à dix mille mètres d’altitude poussé par des vents de 300 km/h. Difficile d’écouter une musique sobre et apaisante quand on descend au milieu du feu de la grande ville, en pays inconnu.

© Laurent Margantin _ 4 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)