Œuvres ouvertes

Pays inconnu (5)

un voyage en morceaux

J’avais oublié que des hommes vivaient derrière ces carrés de verre. Crépuscule. Des oiseaux aux chants inconnus peuplent tout à coup les hauts arbres du quartier d’affaires du nord de la ville. Il souffle un vent froid venu du pôle sud. Etrange atmosphère tropicale créée par les chants d’oiseaux alors que dans les rues circulent mécaniquement des hommes et des femmes d’origine asiatique. Chaque visage une découverte, loin des carrés de verre où paraît parfois une silhouette sombre.

© Laurent Margantin _ 6 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)