Œuvres ouvertes

Pays inconnu (31)

un voyage en morceaux

Trois jours d’affilée qu’il pleut.

A l’aube je les entends crier d’arbre en arbre, les premiers jours j’ai cru qu’il s’agissait de singes… mais non, ces animaux aux cris sauvages et un peu angoissants quand la nuit vient, ce sont des oiseaux, ce sont des cacatoès, que j’ai pu observer à loisir au jardin botanique dimanche dernier, car ils se regroupent au crépuscule sur la pelouse pour arracher quelques brins d’herbe à l’aide de leur solide bec.

Mais ils sont un peu partout, aux abords de la plage, et en plein quartier résidentiel, profitant des nombreux arbres. La pluie ne les gêne en rien, ils semblent encore plus actifs, s’ébrouant sur les branches, criant de plus belle.

Je les au vus souvent en bandes et agités. Ils peuvent aussi être tranquilles, comme celui qui est venu se percher sur la branche d’un arbre au-dessus de moi assis sur un banc. Il est resté niché entre les feuilles pendant un bon moment, silencieux, semblant se reposer en solitaire de tant de cris et de batailles…

Quant à moi, vu le temps qu’il fait, je suis allé me réfugier à la bibliothèque municipale du quartier où je séjourne, renonçant à parcourir la ville et ses alentours. Avec une pensée pour l’oiseau tranquille.

© Laurent Margantin _ 21 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)