Œuvres ouvertes

Pays inconnu (33)

un voyage en morceaux

Curieuse idée d’avoir installé ces vieilles tables d’écolier dans cette salle souterraine de la bibliothèque municipale. Dans ce bâtiment récent bien propre et moderne, on s’attend à trouver, comme dans toutes les bibliothèques de cette génération, des tables à la surface grise ou blanche et aux pieds métalliques, or ici, pour installer son ordinateur et le connecter à la wifi, on dispose de ces tables au bois marron clair couvertes de graffitis, la plupart obscènes comme c’est le cas normalement. Volonté d’économie de la part de la municipalité d’un quartier aisé ? Je ne crois pas. Désir plutôt de surprendre l’usager de la bibliothèque souvent à la retraite, en le ramenant à ses propres souvenirs d’élève, lorsqu’ennuyé par le cours et la pluie dehors il grattait dans le bois, en cachette, quelques mots souvent orduriers à côté d’un dessin conçu pour horrifier les adultes occupés au dressage ? En tout cas note d’humour ou d’ironie qui tranche avec le décor, si fonctionnel.

© Laurent Margantin _ 22 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)