Œuvres ouvertes

Pays inconnu (34)

un voyage en morceaux

Ville de tant d’yeux !

Yeux cachés derrière les vitres bleues ou grises.

Yeux enfoncés dans le moindre mur.

Yeux blottis dans les mémoires des individus.

Yeux reflétés dans la glace du café.

Yeux plongés dans l’eau des quais.

Yeux par millions des écrans.

Yeux regardant et regardant jusqu’à l’extrême fatigue qui vient un jour.

Ville de tant d’yeux épuisés d’avoir vu, d’avoir cru au monde tel qu’il est, tel qu’il prétend être, et s’effondrant sur eux-mêmes.

© Laurent Margantin _ 22 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)