Œuvres ouvertes

Pays inconnu (47)

un voyage en morceaux

J’aimerais tant vous voir, passants, mais je ne puis que vous rêver, vous rêver dans ce reflet d’arbres et de racines, vous rêver dans cette lumière sombre.

© Laurent Margantin _ 28 juillet 2011