Œuvres ouvertes

Pays inconnu (48)

un voyage en morceaux

En ville, je vis le petit homme aux cheveux blancs à l’arrêt du bus. J’étais assis à la terrasse d’un café italien et lui était debout, tripotant son portable, tenant dans sa main un sac en plastique, aux pieds des chaussettes blanches et des sandales qui retinrent mon attention (comment faisaient-ils, les gens du pays inconnu, pour circuler dehors sans chaussures par le vent austral qui soufflait ?). Le petit homme aux cheveux blancs semblait nerveux, pressé de prendre son bus, et une bonne vingtaine de minutes passa avant qu’il pût le prendre enfin.

Deux bonnes heures plus tard, je retrouvai le petit homme aux cheveux blancs, aux chaussettes blanches et aux sandales quelques kilomètres plus bas, alors que je circulais sur un ferry se dirigeant hors de la baie. It était assis au bord de l’eau, une épuisette à ses côtés, mais je ne vis pas la canne à pêche devant lui, et d’ailleurs comment tout son équipement aurait-il tenu dans le petit sac en plastique qu’il tenait dans sa main deux heures plus tôt ? Ou bien était-il passé chez lui le chercher ?

En tout cas il semblait bien tranquille au bord de l’eau, savourant la lumière vive de cette fin d’après-midi.

Un instant, je crus même que le petit homme aux cheveux blancs m’avait reconnu depuis son coin de pelouse, moi qui passais sur le ferry à une bonne vingtaine de mètres de lui. Etait-il possible qu’il ait noté mon existence deux heures plus tôt à la terrasse du café italien ? Et si oui, quel récit aurait-il pu faire de ma mince existence ?

© Laurent Margantin _ 28 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)