Œuvres ouvertes

Pays inconnu (55)

un voyage en morceaux

Le dépaysement non pas pour parcourir et « visiter » un nouveau pays, mais pour ouvrir un espace en soi où se produisent des opérations mentales souvent troublantes, comme celles à travers lesquelles sont associées voir fusionnent des visions du lieu neuf avec de très anciennes appartenant au rêve ou à la mémoire (tous deux indissociables). L’observation de cette mouette posée sur la corde d’amarrage d’un paquebot peut suffire à ouvrir cet espace intérieur qui est, en vérité, celui de l’écriture, laquelle vit en profondeur de ces déplacements géographiques, sans qu’il soit toujours nécessaire d’entreprendre des voyages au bout du monde, la simple sortie du cadre quotidien générant déjà de telles opérations.

© Laurent Margantin _ 2 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)