Œuvres ouvertes

Pays inconnu (58)

un voyage en morceaux

Oui, leurs branches des bras si vous voulez, leur tronc un buste et leurs racines des jambes si vous voulez encore, bras-branches, tronc-buste et racines-jambes emportés dans une danse folle tendue vers le ciel, mais une fois dit cela je ne vois que des arbres, que matière partie de la terre et s’efforçant de s’en extirper, bien supérieure à cet homme marchant plus bas en regardant ses pieds.

© Laurent Margantin _ 3 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)