Œuvres ouvertes

Pays inconnu (64)

un voyage en morceaux

Cette ville me fait peur. J’ai beau lui tourner le dos et ne pas la regarder, chacune de ses lumières me hante. Les touches de la machine minuscule avec laquelle je vis ne sont-elles pas en vérité les fenêtres de ces buildings auxquelles je tourne le dos, fenêtres derrière lesquelles se cache une machine invisible connectée avec la mienne ? Les touches sur lesquelles je tape ne me relient-elles pas avec des mondes que j’ignore et n’ajoutent-elles pas à ce que je crois être MOI des organes nouveaux ? Il m’arrive d’écrire des messages dont je ne suis pas l’auteur en vérité, car je les sais dictés par des voix venues de ces fenêtres auxquelles je tourne le dos, et qui dans la nuit me parviennent à travers la machine que je tiens entre mes doigts. Je reçois également des messages que je crois avoir été écrits par des gens que je connais mais à travers lesquels percent des accents inconnus, comme si derrière les fenêtres des buildings s’affairaient de nuit comme de jour des machines nouvelles programmées à composer des messages. J’envoie ainsi des messages dont je ne suis pas sûr d’être l’auteur, et j’en reçois qui sont certainement composés par des programmes perfectionnés fonctionnant vingt quatre heures sur vingt quatre, ainsi comment ne pas tourner le dos à cette ville et à ses mille fenêtres qui semblent effacer progressivement l’existence d’un MOI désormais connecté à des organes nouveaux qu’il ignore ? Mais éteindre la minuscule machine qui me possède est-il encore possible ?

© Laurent Margantin _ 6 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)