Œuvres ouvertes

Pays inconnu (66)

un voyage en morceaux

Il y avait foule ce midi au marché aux poissons. Foule de gens pressés d’être servis, foule de vendeurs pressés de servir, foule du dimanche. Visages pour la plupart indonésiens (mais quelle immensité et quelle diversité ce mot recouvre), habitués aux marchés aux poissons, hommes et femmes en contact depuis toujours avec la mer, sachant exactement ce qu’ils vont chercher pour le ramener chez eux et faisant leurs provisions pour la semaine, ou bien s’asseyant à une table pour manger en famille ou entre amis les plats tout préparés vendus ici. Au milieu de la foule pressée des clients du marché, j’ai observé un moment la rangée des vendeuses elles aussi d’origine indonésienne préparant les plats à la chaîne, plats à la chaîne poussés vers la caisse où une petit jeune femme coiffée d’une casquette annonçait d’une voix vive les chiffres associés à chaque plat, réprimandant les retardataires, menant la foule des clients et la troupe des vendeuses d’une poigne de fer. J’ai observé un moment la vie du marché aux poissons, prenant quelques photos dont aucune ne transmet cette agitation, j’aurais dû certainement filmer cette agitation qui plaçait au cœur du pays inconnu une vie étrange pour moi, comme si ce qui caractérisait le pays inconnu était de ne pas avoir une population à l’identité figée, mais à la place ce cœur vivant d’étrangeté venue de tous les coins du monde et avant tout de sa périphérie. Juste pu saisir cette vieille femme immobile au milieu de la foule, œil du maelstrom humain, attendant quoi ?

© Laurent Margantin _ 7 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)