Œuvres ouvertes

Pays inconnu (82)

un voyage en morceaux

Méfiez-vous du perroquet arc-en-ciel. Je l’observe depuis plusieurs semaines maintenant, et j’ai appris à le craindre malgré son joli plumage et son nom délicieux.

Le perroquet arc-en-ciel fréquente les mêmes endroits que le cacatoès, aime se percher comme lui sur les toits des immeubles, et vit comme lui en bande. Son piaillement est certes moins désagréable que celui du cacatoès – ce qui n’est pas difficile à vrai dire –, mais il sonne comme un avertissement, pressé qu’est toujours cet animal anxieux de se jeter sur la moindre graine, la moindre miette de gâteau qu’il aura repéré.

Le perroquet arc-en-ciel déboule en poussant son cri strident, vite suivi d’une horde qui se jette sur votre assiette et la nettoie en quelques secondes sans vous demander votre avis. L’assiette vide, il se perche en face de vous et lorgne vers vous d’un œil méchant, ne voyant dans celui qui se tient devant lui et l’observe qu’un individu tout juste bon à être détroussé.

© Laurent Margantin _ 14 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)