Œuvres ouvertes

"Face à ce personnage j’étais sans défense"

...

Face à ce personnage j’étais sans défense, il était assis à table et regardait son assiette. Je tournais autour de lui et me sentais étranglé par lui. Un troisième tournait autour de moi et se sentait étranglé par moi. Un quatrième tournait autour du troisième et se sentait étranglé par lui. Et ainsi de suite jusqu’aux mouvements des astres et au-delà. Tout sent la pression autour du cou.

© Franz Kafka _ 24 septembre 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)