Éditions Œuvres ouvertes

Crimes de guerre routiniers

Du 12 au 16 juillet, vingt-sixième chapitre de 2006

Mercredi 12 juillet 2006
Le Hezbollah, parti pro-palestinien islamiste du Liban, a capturé deux soldats israéliens, huit autres ont été tués. L’armée israélienne envahit le Sud-Liban, soi-disant pour récupérer ces deux soldats.
Il y aurait quarante civils tués.


Jeudi 13 juillet 2006
Missiles sur le nord d’Israël.
Des missiles sans précision qui tuent des civils parfois.
Toujours cette insupportable indistinction entre civils et militaires. Crimes de guerre routiniers.

L’aéroport de Beyrouth est bombardé.
Attaques contre la station de télévision du Hezbollah.
Une base aérienne dans la vallée de la Bekaa est touchée.
Des postes frontières entre la Syrie et Israël aussi sont bombardés


Vendredi 14 juillet 2006
Missiles sur la banlieue sud de Beyrouth, territoire du Hezbollah. Civils, civils.
Un navire de la marine israélienne qui participe au blocus est touché par un missile, des marins sont tués.
La centrale électrique de Jiyé, une centrale thermique alimentée au fioul, est frappée, le pétrole s’écoule dans la mer, pour partie disparaît dans le ciel par flammes et fumées noires.
Aujourd’hui, plus de cinquante civils ont trouvé la mort.


Dimanche 16 juillet 2006
Les opérations israéliennes ne sont pas du tout limitées au Sud-Liban, d’où partent les roquettes.
C’est une guerre complète, étendue au territoire libanais entier, qui suit les lois de la guerre politique de défaite d’un adversaire politique qui gouverne un pays et donc destruction des ponts, des centrales électriques, blocus des ports et des aéroports ; ils veulent séparer l’armée de défense du pays de sa population, couper les routes d’approvisionnement, créer pénuries et troubles dans la population pour qu’elle se retourne contre ses défenseurs et réclame l’arrêt des hostilités – la paix ce serait autre chose.


Chapitre précédent : Plus ils se découvriront moins il y aura de magie.
Chapitre suivant : Le point de vue du gestionnaire.
Lire la présentation et revenir au sommaire.

© Laurent Grisel _ 5 avril 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)