Œuvres ouvertes

Variations sur le zoo humain - Hum que c’est mignon

...

Hum que c’est mignon / ces animaux en peluche mais qui bougent / ces bêtes gentilles qu’on aimerait prendre dans nos bras / pour que nos enfants puissent jouer avec /

hum que c’est mignon / ces koalas suspendus aux branches / à côté desquels on peut se faire photographier / pour une vingtaine de dollars /

hum que c’est mignon / ces enfants noirs / ces petits nègres / exposés ici chez nous / dont on n’ose toucher la tête / de peur d’attraper des poux /

hum que c’est mignon / ces êtres vivants / figurant la vie sauvage / entre quatre murs / dans un espace circonscrit aménagé / nettoyé quotidiennement /

hum que c’est mignon / ces animaux et ces hommes / marchandises dont la fonction principale / est de finir en images / elles-mêmes marchandises /

hum que c’est mignon / ces cris sauvages / ces couleurs naturelles / ces gestes souples / ce monde menaçant à portée de main / derrière la vitre / ce monde d’images qui nous appartiennent de façon obscure, troublante /

(...)

le zoo nous enchante / disent les voix / des spectateurs morts, vivants et à venir / emportés dans le grand manège / où les têtes tournent /

© Laurent Margantin _ 10 avril 2012