Œuvres ouvertes

Métamorphoses

De 1999 à 2003, j’avais mis de nombreux textes en ligne sur un site qui s’intitulait D’autres espaces. Il s’agissait initialement de quelques-uns de mes écrits d’alors, puis très vite de poèmes, d’essais et de récits d’autres auteurs.
En contact avec les animateurs de la Revue des ressources, j’avais finalement laissé ce site pour les rejoindre, soulagé certainement de n’avoir plus à gérer l’aspect technique qui m’avait pris beaucoup de temps, et l’aventure dura un bon nombre d’années, avec souvent le (...)

De 1999 à 2003, j’avais mis de nombreux textes en ligne sur un site qui s’intitulait D’autres espaces. Il s’agissait initialement de quelques-uns de mes écrits d’alors, puis très vite de poèmes, d’essais et de récits d’autres auteurs.

En contact avec les animateurs de la Revue des ressources, j’avais finalement laissé ce site pour les rejoindre, soulagé certainement de n’avoir plus à gérer l’aspect technique qui m’avait pris beaucoup de temps, et l’aventure dura un bon nombre d’années, avec souvent le sentiment de devoir obéir à des contraintes rédactionnelles qui ne me convenaient pas tout à fait.

Aujourd’hui, je reviens à un site personnel, même si, comme « D’autres espaces » jadis, celui-ci accueillera des écrits extérieurs, ce que, m’inspirant de l’expression célèbre d’Umberto Eco, j’appelle des « œuvres ouvertes », sous forme de fragments, d’extraits, de passages. Une partie du site sera consacrée à la démarche critique, l’autre, directement liée, à ce qu’il est commun d’appeler la création. Parfois, ces deux activités se mêleront.

C’est certainement, avant tout, plus de liberté, même si la réalisation est plus lourde à gérer sur le plan technique. Les premiers pas n’auraient pas été possibles sans l’éditeur de Publie.net, François Bon [1]. – qu’il en soit vivement remercié.

Un jour, il me faudra, il nous faudra dire tout ce que nous lui devons, car qui, il y a dix ans, aurait pu prévoir qu’Internet serait un outil indispensable à notre exercice de la littérature – métamorphosé ?

© Laurent Margantin _ 1er décembre 2009

[1Il a réalisé une édition numérique de mon récit L’enfant neutre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)