Œuvres ouvertes

Journal de Bayerisch Gmain (6)

...

Heures passées à l’intérieur. Silence que j’avais oublié, à l’intérieur d’une maison ; rien ou quasiment rien ne filtre du dehors, quand je suis habitué à ce que le monde extérieur - circulation automobile, voix des enfants qui jouent sur le terrain d’à côté, voix des passants - pénètre chez moi.

Se tenir dans la cuisine, s’y asseoir sans être distrait par rien, hiver ou été. Ah, le chant d’un oiseau. Puis rien.

© Laurent Margantin _ 22 juin 2012