Œuvres ouvertes

Variations sur le zoo humain - Songe-bêtes

...

ces petits animaux étaient adorables / nous les portions sur nous dans les soirées / nous les emmenions en voyage /
toujours couchés / leur poil si tendre / ils absorbaient notre tristesse / ils se nourrissaient de notre désespoir /
jour et nuit / blottis contre nous / jour et nuit / fouillant en nous / ils s’emparaient de nos songes / nous vidaient / nous libéraient /
ils dormaient dans nos lits / ils étaient au centre de nos vies /
pour rien au monde / nous nous serions séparés d’eux /
si l’un d’entre eux mourait / alors il nous fallait nous aussi disparaître /
c’est-à-dire les rejoindre / pour retrouver nos songes /
grâce à eux / même la mort était douce /

© Laurent Margantin _ 2 juillet 2012
_