Œuvres ouvertes

Villa Saint-Joseph

effondrement des maisons anciennes

Combien de fois suis-je passé devant elle en voiture sans la voir ? Les anciennes cases coloniales sont souvent cachées derrière de hauts murs. Il y a quelques semaines j’ai vu qu’une partie du mur latéral avait été abattue et que des ouvriers y passaient, et j’ai aperçu le jardin et la maison à travers le portail (comment ne les avais-je pas aperçus avant ?). Mais impossible de se garer dans ce quartier du jardin de l’Etat. Aujourd’hui, j’y suis allé à pied, elles sont nombreuses à Saint Denis ces maisons en bois délabrées qui risquent de disparaître du jour au lendemain, et j’essaye d’en garder une trace. De l’autre côté de la rue, il y avait des bonnes soeurs, l’une d’entre elles se servant d’un parapluie en guise de parasol, ce qui est normal ici.

© Laurent Margantin _ 11 mars 2014