Œuvres ouvertes

Une phrase de Charles Baudelaire

Projet de lettre à Jules Janin

Pourquoi le poète ne serait-il pas un broyeur de poisons aussi bien qu’un confiseur, un éleveur de serpents pour miracles et spectacles, un psylle amoureux de ses reptiles, et jouissant des caresses glacées de leurs anneaux en même temps que des terreurs de la foule ?


Mise en ligne le 12 octobre 2014

© Laurent Margantin _ 9 novembre 2016