Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (52)

nouvelle traduction work in progress


Bon, maintenant je n’ai qu’une seule place forte, mais les sentiments obscurs que celle-ci allait suffire se sont évanouis.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 13 juin 2015