Œuvres ouvertes

Mort de Wilhelm Genazino

...

L’écrivain allemand Wilhelm Genazino est mort le 12 décembre. Il est présenté ainsi sur le site de son éditeur français, Christian Bourgois :

Wilhelm Genazino est né en 1943 à Mannheim. Il a d’abord travaillé comme pigiste, puis comme rédacteur pour divers journaux et revues dont la revue satirique Pardon. Il est coéditeur de la revue Lesezeichen. Depuis 1971, il se consacre entièrement à l’écriture. Il a remporté de nombreux prix, parmi lesquels, en 2004, le prix George Büchner, le prix littéraire allemand le plus prisé.

J’avais parlé du Bonheur par des temps éloignés du bonheur traduit par Anne Weber dans la Quinzaine littéraire à sa parution en 2010. On peut lire l’article ici et un extrait plus bas. Je recommande vivement la lecture de ce récit comme de tous les autres récits de Genazino dont les personnages sont tous des solitaires en butte à un monde désenchanté. "La folie de personnes isolées a quelque chose de vivifiant et de merveilleux".

© Laurent Margantin _ 14 décembre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)