Œuvres ouvertes

William Carlos Williams | Korè aux enfers - Improvisations (IX)

traduction d’Auxeméry

IX

1

Jette cette fleur à la corbeille, elle est fanée. Et regarde un peu tes chaussures et tes ongles. L’idiot dont tu riais naguère a fait fortune ! Leurs couleurs ont beau briller, il y a peu à attendre d’un tel tas de feuilles. L’Etiquette, voilà le point. Gilet bon chic bon genre. Guêtres de ville. Une bonne lampe mène loin, crois-moi, au lieu du soleil.


En dépit de l’étendue des frontières, qui sont très semblables aux franges d’une fleur emplie de miel, ce sont les petites choses qui comptent ! Négligez-les et l’amertume noie l’imagination.

2

Il n’a jamais pu jouer d’autre rôle que celui de la carpette aux jolis pieds de cette femme qui a par deux fois été mère, sans toucher au maigre pollen de leur intimité matrimoniale. Quoi de plus pour lui que d’être un pissenlit pépiant parmi les grillons, ou danser le one-step avec les flocons de neige ? L’air est difficile mais pas impossible à suivre pour les gens entre deux âges dont les genoux sont plus accordés à l’esprit qu’ils ne le sont à dix-huit ans quand un souffle de vent suffit à les faire claquer. Quel rythme ! On dirait que le corps est en sommeil et que la danse prend racine dans les cheveux, le frisottis décoloré qui recouvre ventre et dos, épaules, cou et front. La danse est diamantine, alors que le dormeur semble à peine respirer ! On dirait une vague de chaleur au bout d’une route qui descend la colline là-bas. Cesa !


On peut écrire musique sur musique mais qui dansera dessus ? La danse se dissipe mais la musique, la musique – elle projette une danse sur elle-même, et les pieds la suivent paresseusement, s’ils y arrivent ! Une danse est donc une chose en soi. C’est la musique qui danse mais s’il y a des paroles alors il y a deux danseurs, les paroles qui pirouettent avec la musique.

3

On a des émotions à propos des choses les plus étranges : hommes – femmes, soi-même étant la plus méprisable. Mais se battre avec des fourmis pour un morceau de viande, – un cabot galeux qui gobe des escarbots, tout et n’importe quoi – mieux vaudrait aller massacrer sa propre lignée au nom de la paix – excepté quand le corps n’y est pas les vers grouillent dans la putréfaction. Oh, qu’il fasse à son gré. Trouve subsistance plus présentable pour femme et enfant. Aux malades leurs malades. Quant à nous têtes inclinées sur l’asphodèle aux vertes fleurs. Appuie-toi sur mon épaule, mon tout petit, toi aussi. Je t’emmènerai dans des domaines dont tu ignores tout. Il nous reste peu de temps pour danser, de quelque manière qu’on voie les choses.


Un homme qui aimait ce qu’il mangeait, la compagnie de ses enfants et surtout les caresses de son épouse alternées avec les coups de fouet de sa langue sentait, aux succès d’un concurrent, que sa situation en ville devenait de moins en moins solide. Piqué par conséquent au vif il pense avec magnanimité à ses méthodes commerciales dans ses rapports avec ses clients, et compare son concurrent à un chien qui avale sa pitance recouverte de scarabées et de vers, autrement dit il fait contre mauvaise fortune bon cœur.
Et donc ainsi ragaillardi, notre homme ne cherche pas à l’emporter sur son rival mais s’enfonce dans la désillusion et pense à la mort et à ses plaisirs perdus, à seule fin de paraître une personne de sens rassis. Car en agissant ainsi il fait preuve d’une sorte bâtarde de connaissance concernant cette diversité de contexte dans les choses et les situations, dont les grands maîtres de l’antiquité se préoccupaient pour l’inspiration et la distinction de leurs compositions.

© William Carlos Williams _ 2 septembre 2022