Œuvres ouvertes

Disparition d’une traductrice et d’une femme de théâtre importante

Trouver à pénétrer les arcanes de l’instant cela exige une certaine vitesse, conférée par l’arc tendu de notre vie devant la mort. Nul livre monumental, nulle thèse ! De simples gestes, des notes vitales comme en montre Marc-Aurèle dans ses Pensées. Des indications brèves à l’instar du Manuel d’Epictète. Ou mieux encore, la lettre, ces lettres que Sénèque utilise pour dire à un ami sa pensée, en un coup, dans les limites étroite de l’heure qui est comme un reflet du jour, en lequel se mire l’année, la grande (...)