Œuvres ouvertes

Quand ça bourdonne

...

Il y a quelques jours, je traduisais un texte de Robert Walser hanté par le bourdonnement de la nature, et j’ai compris et ressenti ces jours-ci ce qu’évoque si fortement Walser en passant chaque matin sous cet arbre immense dont les fleurs sont butinées par des milliers d’insectes, je suppose des abeilles. J’ai fait plusieurs enregistrements avec mon petit appareil, dont un plus long, je donne ici le plus court faute de pouvoir charger facilement le premier (le bourdonnement la plupart du temps d’ailleurs recouvert par le bruit des voitures qui passaient dans la rue à côté). Pensé aussi aux musiques bourdonnnantes explorées par Denis Boyer, salut à lui en passant.

AVI - 5.1 Mo
© Laurent Margantin _ 9 août 2012

Messages

  • Te voilà en route pour concurrencer Francisco López (www.franciscolopez.net) Laurent ! Je ne peux que te comprendre. Le moment de grâce, pour peu que l’on soit sensible à ce genre d’environnement, est susceptible de prendre bien des formes. En vrac, je pense au bourdon d’une rame de métro stoppée dans un tunnel, que j’entendais depuis le quai, réverbérée par la voûte, à ce court instant durant lequel l’hélicoptère est au zénith, au mélange qui rend indistincts la conversation des feuilles du peuplier et le clapotis du ruisseau ; plus encore au vol nuptial d’une centaine de hannetons sous le noyer au fond de mon jardin il y a une dizaine d’années... Tuning of the world !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)