Œuvres ouvertes

Caricaturer l’islam en France ?

...

Une nouvelle fois révulsé par les caricatures de Mahomet par les dessinateurs et journalistes de Charlie-Hebdo, qui ne sont pour moi que les idiots utiles de l’extrême-droite. Est-ce que l’islam représente un vrai danger en France ? Vu de la Réunion où on entend chaque soir l’appel du muezzin à Saint Denis (et dans d’autres villes), où chrétiens, musulmans, juifs, bouddhistes et bien sûr athées vivent en paix, la stigmatisation de l’islam au nom de la liberté d’expression a quelque chose d’insupportable. La référence à Voltaire est par ailleurs totalement stupide et injustifiée : le penseur avait toutes les raisons de s’attaquer à la religion, chrétienne en particulier, en raison de la toute-puissance de celle-ci sur les consciences et sur les moeurs au dix-huitième siècle.

En sommes-nous là en France ? Doit-on intégrer dans le discours politique national des réalités qui ne sont pas les nôtres ? On sait qui se réjouit en vérité de ces caricatures : l’extrême-droite, à près de 20% aux élections présidentielles, et qui représente un trop grand danger pour qu’on joue avec ses thématiques en brandissant Voltaire alors qu’un autre nom me vient plutôt à l’esprit lorsqu’il est question de stigmatiser une partie de la population (dont de nombreuses personnes vivent en France depuis plusieurs générations !).

Tout musulman de ce pays voit dans cette campagne un renforcement du racisme anti-arabe, et avec raison. Il n’y a pas d’islam à déboulonner et surtout à humilier en France : il y a une tolérance mutuelle des religions à inventer, loin de tous les discours de haine lancés au nom de la liberté d’expression (qui, actuellement, j’insiste sur ce point central à mes yeux, profite en vérité au radicalisme d’extrême-droite).

PS : Totalement d’accord avec le billet de Pascal Boniface ("Il n’y a rien de courageux à taper sur les musulmans en France à notre époque").

Illustration : la mosquée de Saint Denis de la Réunion

© Laurent Margantin _ 20 septembre 2012