Œuvres ouvertes

Salut à Maurice Nadeau

Salut à un lecteur exceptionnel

Maurice Nadeau aura bientôt 99 ans, et on a toujours du mal à le croire lorsqu’on lit son « Journal en public » dans la Quinzaine littéraire, comme celui du 16 mars où il est question d’une bonne dizaine de livres, dont le troisième tome de Ton visage demain de Javier Marias, qu’il dévore en une semaine avant de demander à l’éditeur de lui envoyer les deux premiers… Vitalité débordante du lecteur : Slavoj Zizek ensuite, il commande naturellement tous les ouvrages, mais peine un peu devant la science du philosophe : « Je mets de côté pour plus tard, quand je serai en meilleure disposition ». Puis Nabokov (ses cours de littérature en collection « Bouquins »), Modiano (« Tiens, Modiano ! Avec une aimable dédicace. Je croyais que nous étions fâchés »), Georg Steiner, Jorge Semprun… L’ogre des contes, mais dévorant des livres !

Pour se persuader de son étonnante santé physique et intellectuelle – peut-être la tire-t-il même de ses lectures ? -, voir cette vidéo d’un hommage à Claudio Magris en novembre dernier, et cet entretien récent.

Sur Œuvres ouvertes, une recension de Blanchot par Nadeau.


Interview de Maurice Nadeau
Uploaded by contretempsweb2. - Up-to-the minute news videos.

© Laurent Margantin _ 24 mars 2010

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)