Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Oeuvres ouvertes, revue papier et numérique

présentation, sommaire et précommande

Le premier numéro de la revue Œuvres ouvertes en format numérique et papier vient de sortir, on peut le commander en ligne et on recommande particulièrement cette librairie (extrait à télécharger plus bas, cliquer sur l’image de couverture). Merci d’avance pour votre soutien.


PRÉSENTATION


Œuvres ouvertes, c’est d’abord un site de littérature créé au tournant des années 2000 qui a accueilli de nombreux textes d’auteurs dont la plupart étaient eux-mêmes actifs sur le web. Site à la fois personnel et collectif, Œuvres ouvertes est une espèce de chantier d’écriture permanent, un work in progress à la vue de tous, avec notamment de nombreuses traductions. Les Grains de pollen et d’autres fragments de Novalis traduits par mes soins, mais aussi plus d’une centaine de récits de Kafka, et une édition critique en cours de ses journaux et cahiers. La littérature allemande – aussi contemporaine – y est donc amplement représentée.

Aujourd’hui, Œuvres ouvertes franchit un cap : revue web aux nombreuses ressources (4000 fichiers en ligne, soit plusieurs dizaines de milliers de pages imprimées), elle sera aussi une revue numérique et papier une fois l’an.

Pour ce premier numéro, un thème s’est imposé à moi : Apparitions. Le sommaire s’est en effet dessiné à partir d’une nouvelle traduction d’un récit de Kafka que je venais d’achever. Y surgit dès la première page un enfant fantôme avec lequel le narrateur engage aussitôt un dialogue. Comme une parabole de la littérature elle-même, épreuve intérieure au cours de laquelle des personnages, des lieux, des situations hantent littéralement celui ou celle qui écrit, jusqu’à le transformer. Kafka déclarait devant des amis, à propos de l’écriture de La Métamorphose : « Ce fut une chose horrible », comme s’il s’était agi d’un événement qu’il avait réellement vécu et qui l’avait marqué en profondeur.

On pourra donc lire ici des auteurs qui, pour la plupart, laissent surgir sur le web leurs propres apparitions (pas forcément spectrales !). Qu’ils soient ici vivement remerciés d’avoir accepté de participer à cette aventure d’Œuvres ouvertes.


SOMMAIRE


Laurent MARGANTIN | Préface

Franz KAFKA | L’enfant fantôme

Lucien SUEL | La maison hantée

Laurent MARGANTIN | Entrer à Jean Vilar

Antoine BREA | Zborowski

Claudine CHAPUIS | Maria au fichu bleu entre vingt et trente sur le parvis de la gare

Pierre CENDRIN | Orthopédie(s)

Noëlle ROLLET | Passages

Renaud SCHAFFHAUSER | Hôtel Pelikan

Grégory HOSTEINS | Les nuits claires

Serge Marcel ROCHE | Notes à propos d’un paysage

Bernard SAULNIER | Lettre au lac

Serge BONNERY | Changer d’heure

Ingeborg BACHMANN | La traille

Réalisation graphique de ce numéro : Jean-François Gayrard, éditions Numériklivres


TRAILER



EXTRAIT À TÉLÉCHARGER


EPUB - 615.8 ko


COMMANDER


Par exemple ici (mais également disponible sur les autres plate-formes en ligne)

© Laurent Margantin _ 24 juin 2018

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)