Œuvres ouvertes

Impossible

...

Impossible de revenir à ce point. Impossible de revenir à ce point où personne ne t’accompagnait. Impossible de revenir à cet endroit où tu étais seul, livré à ta voix. Impossible de revenir à cette pensée matinale qui était aussi une sensation, un complexe de mots. Impossible d’y revenir et pourtant y penser comme à une source vive – impossible ça aussi. Impossible de percevoir un seul élément de cette vision fugace disparue à tout jamais. Impossible de tracer quoi que ce soit qui correspondrait à cet instant-là, ne serait-ce qu’une esquisse. Impossible d’aller à contre-courant, de revenir en arrière. Impossible aussi d’avancer, de s’en séparer. Impossible de ne pas tendre malgré tout vers ce qui s’est évanoui. Impossible de ne pas partir en quête de ce point. Et de quoi te mêles-tu ? lance en plus la voix matinale.

Illustration : détail d’une photo de Leno

© Laurent Margantin _ 16 février 2011
_

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)