Œuvres ouvertes

Une phrase de Madame de Lafayette

extrait de La Princesse de Montpensier

La princesse de Montpensier, ne pouvant
plus souffrir qu’un homme que toute la France
croyait amoureux de Madame, osât lui dire qu’il
l’était d’elle, et se sentant offensée et quasi affligée de
s’être trompée elle-même, un jour que le duc de
Guise la rencontra chez sa soeur, un peu éloignée des
autres et qu’il lui voulut parler de sa passion, elle
l’interrompit brusquement et lui dit d’un ton de voix
qui marquait sa colère :

– Je ne comprends pas qu’il faille, sur le fondement
d’une faiblesse dont on a été capable à treize
ans, avoir l’audace de faire l’amoureux d’une personne
comme moi, et surtout quand on l’est d’une
autre à la vue de toute la cour.

Voir le texte complet

© Madame de Lafayette _ 3 avril 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)