Œuvres ouvertes

Grabschke (28)

...

Grabschke se déplaçait toute la journée à l’intérieur du cimetière. Il promenait avec lui un petit siège pliant qu’il installait devant une tombe, y restant parfois de longues heures sans dire un mot, même lorsque j’étais à côté de lui. Les jours qui avaient précédé notre premier dialogue, j’avais observé son curieux manège, et n’avais osé l’interrompre. Je l’avais suivi de loin, le regardant en train de marcher dans les allées ou, le plus souvent, entre les tombes, comme s’il avait cherché quelqu’un. Je connais chacune d’entre elles, me dit Grabschke, cela fait maintenant des années que je viens chaque jour ici. Mais j’hésite souvent, j’hésite parfois longtemps avant de m’asseoir devant une tombe.

© Laurent Margantin _ 18 mai 2011
_

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)