Œuvres ouvertes

Grabschke (32)

...

Je me souviens de ma première tombe, disait Grabschke. C’était dans cette ville où une femme d’une cinquantaine d’années m’emmenait régulièrement – au moins une fois la semaine – au cimetière municipal. On se garait sur le parking en face, et je revois cette allée qui montait dans la lumière de la fin de l’après-midi, les milliers de tombes autour, toutes plus belles et graves les unes que les autres. Dès le premier jour, j’aimais cette gravité de la pierre tombale, les différentes couleurs sombres, du rose au noir en passant par le gris du marbre. Je tenais la femme par la main, ou elle me tenait, elle m’emmenait jusqu’à une tombe, toujours la même, celle de son père, tombe que je pourrais reconnaître entre mille malgré son aspect très ordinaire : rien qu’une plaque de marbre grossier avec un nom gravé, Alfred son prénom. Pendant que la femme nettoyait la tombe et plaçait dans le vase les fleurs de son jardin qu’elle avait amenées avec elle, je m’amusais à répartir le gravier tout autour, mais surtout j’observais la tristesse de cette femme, je l’observais comme l’identité ou la nature véritable de cette femme qui, toute la semaine, attendait cette heure pour l’exprimer devant moi, tristesse que j’étais le seul à connaître. Je ne sais combien de fois je suis revenu à cette tombe et à cette tristesse aux côtés de cette femme. Je sais simplement que je dois à cette femme ma découverte des cimetières, et mon sentiment de paix et de joie mêlés face à une tombe. Depuis, je n’ai cessé de fréquenter ou plutôt d’habiter les cimetières, en pensant souvent à cette femme et à sa tristesse qu’elle n’exprimait que devant moi.

© Laurent Margantin _ 5 juin 2011
_

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)